• Colonel By News

Is Competition Still Important Today?

Isabelle St. Pierre

24/2/22



For many, having a competitive nature is a source of pride. For others, the word itself carries a negative connotation. But what, exactly, does it mean to be competitive? Where does it come from? Is it a good thing?


Competition is, and always has been, a part of human nature. Before grocery stores and restaurants, we had to hunt and gather our own food. If you wanted meat, you had to find, kill and cook an animal. If you wanted some kind of vegetable, you had to find it yourself, and make sure it was safe. Humans were completely accountable for finding their own resources — whether that be food, shelter or even clean water. And as if that wasn’t hard enough — there wasn’t enough to go around. If you got enough food, someone else would starve. If you had a safe place to spend the night, someone else wouldn’t. You had to be competitive in order to survive.


A common saying puts this best: “If you and I are being chased by a bear, I don’t have to outrun the bear; I just have to outrun you.”


You didn’t have to be the best hunter in the world if you wanted to eat; you just had to be the best in your area.


Nowadays, at least in Canada, that isn’t quite the case. Surviving and being healthy doesn’t prevent those around you from doing the same. So why are we still competitive?


For some, competition is an excellent motivator. It can push them to work harder to achieve their goals. For others, competition is a source of worry or stress. It can make them less likely to want to try something new. When competition is introduced, some people are less able to find enjoyment in something they once loved.


When competing in small groups, results improve. However, when the pool of competitors gets bigger, individual performance decreases. This is called the “N-effect”, as explored in a study published in 2009.


When taking a test, if participants believed they were taking a test in a group of 10 people, they finished faster and were more accurate. If they believed they were taking a test in a group of 100 people, they were much slower and less accurate. The study explains that people become less motivated when there is a large amount of competition; winning seems far-fetched.


A different study put it frankly — they asked participants if they’d rather earn 100,000 dollars a year in a country where the average salary is 200,000 dollars, or have a salary of 50,000 dollars where the average was 25,000. Nearly half the participants chose the latter. For those people, it was important that they earn more than the people around them, even if they made less in total.


So, what does this mean for us today? Do we need competition to be at our best? Does competition still have a place in our society?


The answer varies from person to person. You must find the level of competition that allows you to perform at your best, no matter what that level may be.



 

FRANÇAIS


La concurrence est-elle encore importante aujourd'hui ?


Traduit par Maddie Blackmore

24/2/22





Pour beaucoup, avoir une nature compétitive est une source de fierté. Pour d'autres, le mot lui-même a une connotation négative. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement d'être compétitif ? D'où cela vient-il ? Est-ce une bonne chose ?


La concurrence est, et a toujours été, une partie de la nature humaine. Avant les épiceries et les restaurants, nous devions chasser et cueillir notre propre nourriture. Si vous vouliez de la viande, vous deviez trouver, tuer et cuisiner un animal. Si vous vouliez une sorte de légume, vous deviez le trouver vous-même et vous assurer qu'il était sain. Les humains étaient entièrement responsables de la recherche de leurs propres ressources, qu'il s'agisse de nourriture, d'abri ou même d'eau potable. Et comme si cela n'était pas assez difficile, il n'y avait pas assez de nourriture pour tout le monde. Si vous aviez assez de nourriture, quelqu'un d'autre mourrait de faim. Si vous aviez un endroit sûr pour passer la nuit, quelqu'un d'autre n'en avait pas. Il fallait être compétitif pour survivre.


Un dicton commun le dit bien : "Si toi et moi sommes poursuivis par un ours, je n'ai pas besoin d'être plus rapide que l'ours, je dois juste être plus rapide que toi."


Vous n'aviez pas besoin d'être le meilleur chasseur du monde si vous vouliez manger ; vous deviez simplement être le meilleur dans votre région.


De nos jours, du moins au Canada, ce n'est pas tout à fait le cas. Survivre et être en bonne santé n'empêche pas ceux qui vous entourent de faire de même. Alors pourquoi sommes-nous encore compétitifs ?


Pour certains, la compétition est un excellent facteur de motivation. Elle peut les pousser à travailler plus dur pour atteindre leurs objectifs. Pour d'autres, la compétition est une source d'inquiétude ou de stress. Elle peut les rendre moins enclins à vouloir essayer quelque chose de nouveau. Lorsque la compétition est introduite, certaines personnes sont moins capables de trouver du plaisir dans une activité qu'elles aimaient auparavant.


Lorsque la compétition se déroule en petits groupes, les résultats s'améliorent. Cependant, lorsque le groupe de concurrents s'agrandit, les performances individuelles diminuent. C'est ce qu'on appelle "l'effet N", comme l'a montré une étude publiée en 2009.


Lors d'un test, si les participants pensaient passer un test dans un groupe de 10 personnes, ils terminaient plus rapidement et étaient plus précis. S'ils croyaient passer un test dans un groupe de 100 personnes, ils étaient beaucoup plus lents et moins précis. L'étude explique que les gens deviennent moins motivés lorsqu'il y a une grande compétition ; gagner semble alors tiré par les cheveux.


Une autre étude l'a exprimé franchement : elle a demandé aux participants s'ils préféraient gagner 100 000 dollars par an dans un pays où le salaire moyen est de 200 000 dollars, ou avoir un salaire de 50 000 dollars là où la moyenne est de 25 000. Près de la moitié des participants ont choisi la seconde option. Pour ces personnes, il était important de gagner plus que les gens autour d'elles, même si elles gagnaient moins au total.


Alors, qu'est-ce que cela signifie pour nous aujourd'hui ? Avons-nous besoin de la compétition pour donner le meilleur de nous-mêmes ? La compétition a-t-elle encore sa place dans notre société ?


La réponse varie d'une personne à l'autre. Vous devez trouver le niveau de compétition qui vous permet de donner le meilleur de vous-même, quel que soit ce niveau.



 



Sources:


https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0167268198000894


​​https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19538434/#:~:text=This%20article%20introduces%20the%20N,at%20test%2Dtaking%20venues%20increases






24 views0 comments

Recent Posts

See All