• Colonel By News

How to Become a Master Procrastinator



Emilia Wesolkowski

22/01/2021


*** DISCLAIMER: This article is meant for entertainment purposes only. Read if you are a workaholic and a keener. All procrastinators welcome to improve their game. ***


OK, so if you’ve clicked on this article, it’s probably safe to say that you’ve been procrastinating for a few days already. In fact, you’re probably procrastinating some big assignment right now. Defined as “the action of delaying or postponing something”, procrastination has many different forms. Whether it means that you don’t feel like getting started on a big science project and start scrolling through random YouTube videos or Instagram reels, or you don’t want to write that super important essay for English and figure that binging a new series on Netflix is the way to go because you have *so* much time to write it, procrastination has always, for one reason or the other, been a first resort for humans. Maybe it’s because we prefer doing things that are easy, and fun over real work or maybe it’s because we just lack the motivation.


During his TED talk “Inside the mind of a master procrastinator”, Tim Urban said that every human brain has a “rational decision-maker”. This character is one that plans ahead, helps decide how much time they need to do a certain task, and does whatever makes sense to be doing in the moment. However, the brains of those who procrastinate also have an “instant gratification monkey”. This character, on the other hand, has one thing on its mind: to avoid all work whatsoever and do things that it likes for leisure. Sometimes, the monkey and the rational decision-maker agree because it could make sense to be doing things that are easy and fun at a particular moment. Other times, though, they don’t agree because the rational decision-maker thinks it would be a good idea to start on a task. However, the monkey has its own plans and wants to have fun. The monkey’s only enemy is the “panic monster”. He makes his appearance right before deadlines and is what gets most procrastinators to get to work. To get the full idea, watch Tim’s TED talk here.


Without further ado, here are my top 4 tips on how to procrastinate… and do it well.


  1. Ignore the initial task completely


If you want to become a procrastinator, one of the first things you should do is forget about your projects and assignments. For example, if your history teacher gives you an assignment to do for the following week, forget about it! Don’t even think about writing it down in your agenda. That will just cause more unnecessary panic. Instead, relax. Honestly! You should just go watch your favorite TV show. You need time for yourself. Pamper and spoil yourself… because self care is important! You’ve got all the time in the world. You can do it later. Which brings me to my next tip: wait until the last minute.


  1. Wait until the last minute


Waiting until the last minute is key to becoming a procrastinator. The word *literally* means to wait to do a task until the very last minute. If you’re like most people, you will probably know that waiting to the last minute is risky business. But you don’t live if you don’t take risks. As Pope Pius XII once said “to live without risk is to risk not living”. Therefore, I believe that waiting until the last minute can make you more resilient and confident.



  1. Don’t make a to-do list


If you don’t make a to-do list, you don’t have to know what to do and therefore will feel less stressed and go on with life worry-free (♪ Don’t worry… be happy! ♪). For example, it is Monday and you are in French class. The teacher tells you that there are grammar tests on Wednesday, Friday and next Monday. You figure you’ve got lots of time to study and instead go to Google Maps and try to find undiscovered islands in the Pacific Ocean (You do you. Honestly, good luck, but good choice!)



  1. Excuses, excuses: VERY important tools


Ah, yes. My favorite part. Excuses. You may not realise it at the moment, but excuses are extremely important and powerful tools that can help you become a master procrastinator. For example, you are in geography class and get an assignment due for the following day. Because of my first tip, you forget about it and when the teacher tells you to hand it in, you tell them that you left it at home but will return it to them the next day. Which you eventually finish… after midnight. Top tip: Remember the “dog ate my homework” trick (it can always come in handy… unless you don’t have a dog, then I can’t help you).


You see, the key to being a good procrastinator is to do nothing. Remember that and you will succeed in the world of procrastination, and may even one day become… a master procrastinator...


FRANÇAIS


Comment devenir un maître procrastinateur


*** AVERTISSEMENT: cet article est destiné à des fins de divertissement uniquement. Lisez si vous êtes un bourreau de travail. Tous les procrastinateurs sont invités à s'améliorer.***


OK, donc si vous avez cliqué sur cet article, je peux probablement affirmer que vous procrastinez depuis quelques jours déjà. En fait, vous procrastinez sûrement quelque grand projet scolaire en ce moment. Défini comme “l'action de retarder ou de reporter quelque chose”, la procrastination prend plusieurs formes. Que cela signifie que vous n'avez pas envie de vous lancer dans un grand projet de science et commencez à défiler des vidéos de YouTube aléatoires, ou que vous ne voulez pas écrire l'essai super importante pour la classe d’anglais et vous vous disiez que regarder la nouvelle série sur Netflix est une bonne idée parce que vous avez *tellement* de temps à l’écrire, la procrastination a toujours, en fin de compte, été utilisée comme premier recours pour les humains. C'est peut-être notre sentiment que faire des choses faciles et amusantes est plus agréable que le travail qui nous cause à procrastiner. Ou peut-être que nous procrastinons parce que nous manquons de motivation.


Lors de sa conférence TED “Dans l’esprit d’un maître procrastinateur” ou “Inside the mind of a master procrastinator” en anglais, Tim Urban dit que chaque cerveau humain contenait un “décideur rationnel”. Ce personnage planifie à l'avance, aide à décider du temps dont il a besoin pour effectuer une certaine tâche et fait tout ce qui a du sens à faire pour le moment. Cependant, le cerveau de ceux qui procrastinent a aussi un “singe de gratification instantanée”. Ce personnage a uniquement une chose en tête: éviter tout travail et faire ses loisirs. Parfois, le singe et le décideur rationnel se comprennent parce qu'il peut être logique de faire des choses faciles et amusantes à un moment particulier. Autres fois, cependant, ils ne sont pas d’accord parce que le décideur rationnel pense que ce serait une bonne idée de commencer une tâche. Cependant, le singe a ses propres plans et veut s'amuser. Le seul ennemi du singe est le « monstre de la panique ». Il fait son apparition juste avant les dates limites et c'est ce qui pousse la plupart des procrastinateurs à se mettre au travail. Pour avoir une idée complète, regardez la conférence TED de Tim ici.


Alors, voici mes meilleurs conseils sur la façon de procrastiner, et bien le faire…


  1. Ignorez la tâche initiale complètement


Si vous voulez devenir un procrastinateur, l’une des premières choses que vous devez faire est d’oublier vos projets et dissertations. Par exemple, si votre professeur d'histoire vous donne un devoir à faire pour la semaine suivante, oubliez-le! Ne pensez même pas à l'écrire dans votre agenda. Cela ne fera que vous paniquer davantage. Au lieu de cela, détendez-vous. Honnêtement! Vous devez simplement regarder votre émission de télévision préférée. Vous avez besoin de temps pour vous. Prenez soin de vous… parce que le soin de soi est important! Vous avez tout le temps du monde. Vous pouvez le faire plus tard. Ce qui m'amène à mon prochain conseil: attendre la dernière minute.


  1. Attendez à la dernière minute


Attendre à la dernière minute est essentiel pour devenir un procrastinateur. Le mot entier veut *littéralement* dire “attendre pour faire une tâche jusqu'à la toute dernière minute.”

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous savez peut-être qu’attendre à la dernière minute est une affaire risquée. Mais nous ne vivons pas si nous ne prenons pas de risques. Comme l'a dit le Pape Pie XII, “vivre sans risque, c'est risquer de ne pas vivre”. Ainsi, je crois qu'attendre à la dernière minute peut vous rendre plus résilient et plus confiant.


  1. Ne faites pas une liste de choses à faire


Si vous ne faites pas de liste de choses à faire, vous vous sentirez moins stressé et continuerez votre vie sans souci. Par exemple, c'est lundi et vous êtes en cours de français. Le prof vous dit que vous avez des tests de grammaire mercredi, vendredi et lundi prochain. Vous pensez que vous avez beaucoup de temps pour étudier et à la place, vous allez sur Google Maps et essayez de trouver des îles inconnues dans l'océan Pacifique (Faites ce que vous voulez. Honnêtement, bonne chance!).




  1. Excuses, excuses: des outils TRÈS importants


Ah oui. Ma partie préférée. Des excuses. Vous ne le réalisez peut-être pas pour le moment, mais les excuses sont des outils extrêmement importants et puissants qui peuvent vous aider à devenir un maître procrastinateur. Par exemple, vous êtes en cours de géographie et recevez un devoir à remettre pour le lendemain. À cause de mon premier conseil, vous l'oubliez et lorsque le professeur vous dit de le remettre, vous leur dites que vous l'avez laissé à la maison mais que vous le leur rendrez le lendemain. Vous le finissez… après minuit. Astuce: souvenez-vous “le chien a mangé mes devoirs” (cela peut toujours être utile… à moins que vous n'ayez pas de chien, auquel cas je ne peux pas vous aider).


Vous voyez, la clé pour être un bon procrastinateur est de ne rien faire. Souvenez-vous de cela et vous réussirez dans le monde de la procrastination et vous pourrez même un jour devenir ... un maître procrastinateur ...


SOURCES:


Daidus. (2020, July 1). How To Be A Master Procrastinator [Video]. YouTube. https://www.youtube.com/watch?v=aYDSasJrvPE


TED. (2016, April 6). Inside the mind of a master procrastinator | Tim Urban [Video]. YouTube.

https://www.youtube.com/watch?v=arj7oStGLkU


98 views0 comments

Recent Posts

See All