• Colonel By News

The Positive Side of This Pandemic: The Value of What We Have

Sarah Benomar

30/10/2020



I know that it is very difficult to tell people to think positively during this terrible period in history. After giving it much thought, I have realized that it is crucial, despite having been forced into a far-from-ideal environment, to take a moment to remember the silver-linings and to reflect on what we have.


Every person on Earth has felt the impacts of the Covid-19 pandemic to certain degrees, from the toilet paper shortage to the shift to a more virtually-dependent lifestyle.


Some of us are experiencing the full brunt of this pandemic, while the rest of us are shielded from the worst of it.


These changes have proven to be a challenge for all, but they have been exceptionally difficult to the less fortunate; the homeless, the refugees, the unemployed, etc. Lending a hand and finding the best way to lessen their burden through financial donations, volunteering, and staying together as a community, is a duty we owe as global citizens.


We have to take a step back and recognize all that we have to be grateful for.


Our education. Although adjusting to the online and hybrid school plans have been challenging for secondary school students and staff alike, we have much to be thankful for regarding our education. Having access to a functioning internet connection and electronic devices is a privilege that many do not have.


Our loved ones. Being able to talk to my friends and family and staying in contact with them, whether it be virtually or in person, is truly a blessing. These unorthodox times have truly shown me the value of a simple lunch with a friend. They have shown me the value of a hug and kiss from a grandparent. Social and physical distancing have reduced the social interactions between people and has led to a heightened sense of isolation. I find it truly important to prioritize my well-being by taking the time to interact with others and make connections during these tough times.


I am also very appreciative of the transition from our normal lives into this quagmire-like situation going as smoothly as possible. The fact that schools have enforced the necessary practices to ensure the safety of students and staff, all while trying to make the school environment as normal as possible. Also, the fact that the Ottawa-Carleton District School Board is doing all that they can to ensure that all students, regardless of circumstances, are given equal access to education, by providing technological devices and mental health support services to those who need it.


No one can deny that these are unprecedented times. Having said that, we have to look at the brighter side of this situation. I have to admit that this pandemic has taught me to cherish and appreciate the simple things in life. The hugs I give my loved ones, the moments I get to see my friends in person, and the education that I am still being given against all odds.


Despite ourselves, this pandemic is giving us the necessary skills to prepare us for the virtual life of tomorrow.


Prendre les choses du bon côté: Apprécier ce qu’on a.



Chacun d’entre nous a ressenti les effets de cette pandémie à différents degrés, à commencer par les pénuries de papier toilette, à la transformation radicale avec la distanciation sociale et le tout virtuel.


Il y en a certains parmi nous qui subissent cette pandémie de pleins fouets, tandis que d’autres sont moins touchés.


Bien que ces changements s’avèrent difficiles pour nous tous, cette pandémie a été exceptionnellement dure pour ceux qui sont moins privilégiés comme les sans-emplois, les sans-abri, les réfugiés, etc. Notre devoir est de tendre la main et de les aider à travers des activités de bénévolat, des contributions financières et serrer les rangs pour traverser cette tempête ensemble.


Il est primordial, durant cette période difficile, que nous songions à trouver quelque bon côté pour nous permettre de nourrir l’espoir et d’apprécier ce qu’on a.


Notre éducation. Bien que l'adaptation aux plans des écoles en ligne et hybride a été un défi pour les lycéens et le personnel, nous devons être reconnaissants pour la chance qu’on a. Avoir accès à une connexion Internet et des appareils électroniques fonctionnels est un privilège que beaucoup n'ont pas.


Nos proches. Pouvoir parler à mes amis et ma famille et rester en contact avec eux, que ce soit virtuellement ou en personne, est vraiment une bénédiction. Ces temps peu orthodoxes m'ont vraiment montré la valeur et l'importance d'un simple déjeuner avec mes camarades. Ils m'ont montré la valeur et l'importance d'un câlin et d'un baiser d'un grand-parent. La distanciation sociale et physique a réduit les interactions sociales entre les personnes et a conduit à un sentiment d'isolement accru. Je trouve qu'il est vraiment important de donner la priorité à mon bien-être en prenant le temps d'interagir avec les autres et d'établir des liens en ces moments difficiles.


Nous devons également être reconnaissants pour les efforts qui ont été mis en place pour faciliter la transition à travers ce bourbier. Apprécions le fait que les écoles ont adopté les protocoles nécessaires pour assurer la sécurité des élèves et du personnel. De plus, apprécions le fait que le conseil scolaire du district d'Ottawa-Carleton fait tout ce qu'il peut pour s'assurer que tous les élèves, quelles que soient les circonstances, bénéficient d'un accès égal à l’éducation. Ceci en mettant à la disposition des élèves toutes les ressources et une intendance adaptée aux besoins de chacun.


Personne ne peut nier que nous traversons une période inédite. Cela dit, nous devons regarder le côté positif de cette situation. J'avoue que cette pandémie m'a appris à chérir et à apprécier les choses simples de la vie. Les câlins que je donne à mes proches, les moments où je peux voir mes amis en personne, l'éducation que l'on me donne toujours contre toute attente.


Malgré nous, la pandémie est en train de nous préparer au monde virtuel de demain.

138 views0 comments